ANALCIME


ANALCIME
ANALCIME

ANALCIME

Du grec analkis (faible), allusion au fait que l’analcime (ou analcite) s’électrise peu par friction.

De formule brute [Si2Al6]Na,H2O, l’analcime est une des zéolites les plus communes. Elle peut être assimilée à un feldspathoïde dans les laves alcalines sous-saturées et, moins fréquemment, dans les roches grenues, dans lesquelles elle remplace la néphéline, la sodalite ou la leucite. On la confond facilement avec cette dernière, aussi bien à l’œil nu qu’au microscope: les deux sont, en effet, des minéraux cubiques, se présentant couramment sous la même forme de leucitoèdres variant de l’incolore au blanc.

Parfois, aussi, la présence de l’analcime peut passer inaperçue: dans certaines roches, elle cristallise en fins lisérés autour des feldspaths et on la confond alors facilement avec du verre volcanique dont elle ne se distingue, au microscope, que par la légère teinte rose qu’elle prend en lumière naturelle. C’est ainsi que de nombreuses roches, décrites comme étant, par exemple, des basanititoïdes (basaltes sous-saturés en silice mais sans feldspathoïdes réellement exprimés), sont en fait des basanites (basaltes à feldspathoïdes). Finalement, l’analcime est un minéral banal de toutes les laves pauvres en silice, depuis les basanites jusqu’aux phonolites.

Comme toutes les zéolites, l’analcime se forme par altération, dépôts fumerolliens et durant les tout premiers stades d’un métamorphisme. La température et la pression de vapeur d’eau, au moment de la cristallisation, influent partiellement sur la composition chimique dont dépendent étroitement les paramètres cristallins du minéral. Ces relations ont été parfaitement définies au cours de synthèses artificielles. Comme l’analcime présente une symétrie cubique, ces paramètres sont facilement calculables, à partir de données radiocristallographiques, ce qui en fait un guide précieux pour la détermination des conditions physiques ayant présidé aux paragenèses auxquelles elle participe.

Récemment enfin, l’analcime a été reconnue dans des roches sédimentaires, où elle semble apparaître au cours de processus de néoformation exogènes.

analcite ou analcime nom féminin (du grec alkimos, robuste) Zéolite sodique des roches magmatiques alcalines sous-saturées en silice et les roches faiblement métamorphiques.

⇒ANALCIME, ANALCITE, subst. masc.
MINÉR. ,,Silicate d'aluminium et de sodium.`` (DUVAL 1951) :
Analcime, type de zéolithe (alpha) dans lequel la soude est sous forme de silicate.
M. LARCHEVÊQUE, Fabrication industrielle de la porcelaine pure, 1848, p. 27.
Prononc. — Seule transcription ds LAND. 1834 : -.
Étymol. ET HIST. — 1834 minér. (LAND. : Analcime. M. Haüy [minéralogiste fr. 1743-1822] a nommé ainsi une sorte de pierre que Dolomien avait appelée zéolite dure et qui ne s'électrise que très-faiblement par le frottement); 1898 analcime ou analcite même sens ds LARCHEVÊQUE, Porcelaines, I, 27.
Prob. formé du préf. gr. () privatif et de « robuste » (dep. Il. 11, 483 ds BAILLY) en raison de sa faible capacité à s'électriser par frottement.
BBG. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — DUVAL 1959. — PLAIS.-CAILL. 1958. — POUGH Index 1969. — PRIVAT-FOC. 1870.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Analcime — (cubique) Catégorie IX : silicates[1] Analcime Martinique (Vue 13x9 cm) XX5cm …   Wikipédia en Français

  • analcime — [ə nal′sīt΄ə nal′sīm΄, ə nal′sēm΄] n. 〚< Gr an , not + alkoimos, strong: so named from its weak electricity when rubbed〛 a hard, colorless or white zeolite, NaAlSi2O6·H2O, commonly found in basalts: sometimes called analcite [ə nal′sīt΄] * * *… …   Universalium

  • Analcime — A*nal cime, n. [Gr. an priv. + a lkimos strong, alkh strength: cf. F. analcime.] (Min.) A white or flesh red mineral, of the zeolite family, occurring in isometric crystals. By friction, it acquires a weak electricity; hence its name. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • análcime — s. m. O mesmo que analcita …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • analcime — [ə nal′sīt΄ə nal′sīm΄, ə nal′sēm΄] n. [< Gr an , not + alkoimos, strong: so named from its weak electricity when rubbed] a hard, colorless or white zeolite, NaAlSi2O6·H2O, commonly found in basalts: sometimes called analcite [ə nal′sīt΄] …   English World dictionary

  • Analcime — Infobox mineral name = Analcime category = Zeolite mineral boxwidth = caption = formula = NaAlSi2O6·H2O color = White, colorless, gray, pink, greenish, yellowish habit = Typically in crystals, usually trpezohedrons, also massive to granular.… …   Wikipedia

  • analcime — analcimas statusas T sritis chemija apibrėžtis Mineralas. formulė Na[AlSi₂O₆]·H₂O atitikmenys: angl. analcime rus. анальцим …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • analcime — noun Etymology: French, from Greek analkimos weak, from an + alkimos strong, from alkē strength Date: 1803 a white or slightly colored mineral that consists of hydrated silicate of sodium and aluminum and occurs in various igneous rocks in… …   New Collegiate Dictionary

  • analcime — noun A mineral, a sodium aluminosilicate with a chemical formula NaAlSiO·HO, having a zeolite structure, found in alkaline basalts. Syn: analcite …   Wiktionary

  • analcime — anal·cime …   English syllables